21 août 2006

L'ami parti




Tu es parti un jour, sans crier gare, sans dire un mot
Plus une lettre, plus un signe, tu as tourné le dos,
Sans explications tu as quitté ma vie, poursuivant la tienne,
Sur d’autres routes, d’autres rives que la mienne


Toujours je me demanderai pourquoi ! C’est plus fort que moi !
T’ai-je blessé, ai-je dit je ne sais quoi ?
Cette douleur est présente, cette blessure reste ouverte
Mais je sais que de départ la vie est faite !


Je t’espère, dans ta vie, heureux et paisible
Je n’arrive pas à t’en vouloir malgré ce choix terrible.
Si l’abandon me blesse, je continu à vivre
A aimer, à faire confiance malgré quelques rides…


Dix années de complicité m’auront été données
Tu as vu naître mon amour pour mon aimé,
Tu m’as vu grandir, m’a aidé à le faire
Maintenant tu choisis de t’éloigner avec mystère.


Je garde les regrets mais les rires aussi
Je conserve ces dix ans de souvenirs-jolis
Mais ma vie continue, jour après jour, tranquillement
Tu y as encore une place, sache-le cependant.



Yo-cox

16 commentaires:

kaïkan a dit…

Quel beau témoignage, douceur et douleur entremêlées...
Le souvenir en garde les empreintes, le coeur, les bleus et roses...

npfna a dit…

Que de barques tu as réussi à capturer dans ton objectif! Ce ne serait pas dans la Venise verte des Charentes par hasard?
J'ai lu ton poème. Tu es effectivement partie sur une autre piste.
Je crois que les couleurs y sont pour quelque chose. Les couleurs plus chaleureuses de ma photo incitent à y voir quelque chose de positif. Les couleurs vertes et plus froides de la tienne apportent un peu plus de vague à l'âme. Cela n'enlève rien à la qualité de ce poème plus triste que tu as écrit chez toi.
Une bonne chose, c'est que tu t'immerges bien dans l'univers de la photo pour écrire. Bonne soirée

nicky49 a dit…

Émouvante tranche de vie. L'absence injustifiée, non expliquée, est ce qu'il y a de plus dur ! Le coeur pleure ...
Beau texte émouvant.
A bientôt

Stelfe a dit…

Joli texte, il n'y a pas toujours d'explication logique à l'amitié comme à l'amour ...

Celtik a dit…

un poème comme une bouteille à la mer, l'ami est parti ...
les souvenirs restent mais il faut repartir,
prends donc ta barque et même s'il faut ramer,
continue ton chemin tel le pèlerin,
une lumière brillera un jour prochain !

franc6 a dit…

" on n 'oublie rien de rien,on s'habitue c 'est tout "

Jacques Brel

http://fr.lyrics-copy.com/jacques-brel/on-noublie-rien.htm

annick a dit…

bonjour yo cox,
tu vas bien? bises, Annick

yo-cox a dit…

->Kaïkan: bienvenu sur ce blog! Tu as bien saisi l'essence de mon texte. Quelques fois je suis surprise de me faire comprendre.... Merci de ton message et à bientot. Yo-cox

Ossiane: cette photo a été prise en Loire-Atlantique, dans la Brière. L'univers de la photo pour écrire je l'ai découvert chez toi! Merci de cette lente initiation qui m'a permis de murir et de faire évoluer ce blog!
Bises à toi! Yo-cox

yo-cox a dit…

->Nicky49: L'absence se porte, tous les jours, dans l'incompréhention...Merci de ce message qui indique, je pense, que tu a déjà vécu l'identique...La vie continue...Bises A plus :Yo-cox

->Stelf: je parts en bretagne pour une semaine...T'as une commande de vetements à faire? :-) Merci de ton message Blogabises Yo-cox

-> Celtik! Tu faire des rimes sur mon blog! Je suis touchée, c'est adorable! Merci Yo-cox

->Franc6: En une phrase tu resume la situation! Pourtant je ne suis pas sure d'être habituée...Bises Yo-cox

->Annick: Je vais bien! Ce texte me trotte dans la tête depuis quelques temps...le moment de mettre en mots était venu...le départ n'est pas reçent, mais mon coeur pleure encore...
Et toi comment vas-tu? Je parts dans le 44 bientôt, je me rapproche de toi, il me semble? Yo-cox

annick a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
yo-cox a dit…

-> Annick: Le soutien est reciproque ! Je suis heureuse que tout aille bien pour vous...et heureuse de retrouver tes mots...Suite de ce message sur ton mail...Bises Annick, et à très bientôt j'espère...Yo-cox

annick a dit…

à très bientôt yo cox, je l espère si fort aussi...je t'embrasse..

Et puis je vais glisser un petit mot sur un doux rappel d'Alsace que j ai adorée plusieurs fois, j y suis allée de nombreuses fois, la dernière fois en 98...ou 97, c'est vague à un an près...

Je te soutiens max, tu sais, sisi, tu le sais..BISES!

G-rôm a dit…

Ouah ... je ne sais que dire !
Magnifique et terrible, émouvant et déchirant, beau et triste, ce texte est tout celà à la fois !
Tu fais passer un message énorme là-dedans ...

...

annick a dit…

je n ai toujours pas de suite sur mon mail, yo cox, bizare...j espère que tu vas bien...
qd pars tu dans le 44?!

Kri a dit…

J'ai pour passion la photo aussi
J'aime tout particulièrement celle ci
A bientôt

exki a dit…

ce poème m'a boulversé par sa douceur et sa douleur.