03 novembre 2006

A Dieu...

Comme certains d'entre vous le savent je travaille dans un foyer de personnes dites " pluri handicapées " qui les accueille jusqu'à la fin de leur vie. J'aime ce métier et les personnes différentes que nous tentons d'accompagner chaque jour afin qu'elles se réalisent et vivent au mieux leurs vies. La vie finie un jour, pour tous. Certains départs vers l'au-delà sont difficile à vivre, cetaines maladies terribles ! Mme M n'avait que 57 ans. Ses souffrances étaient grandes. Nos limites, dans l'aide que nous lui avons apportée chaque jour, ont été difficiles à accepter. Chaque jour nous tentions d'être proches, d'être forts, d'être à l'écoute du moindre geste...Mme M a été enterrée hier, après plus d'une année de douleur, d'incapacités multipliées. Sa famille est dans la peine, et nous ( salariés et résidants) également.


Tu t’es éteinte au milieu de nous, petit à petit
Ton corps chaque jour t’a davantage trahi
En souffrances silencieuses, en plaisirs bannis
Tu as vécu 1 an ta perte de vie

Refusant de garder le lit malgré ta faiblesse,
Nous n’avons pu donner que de la tendresse
La maladie détruisait doucement ta forteresse
Et ton regard vivant exprimait tes détresses.

Nous sommes si peu de choses ici bas !
Nous nous sommes sentis si démunis devant toi
Notre présence et nos actions si minuscules pour toi…
Notre combat fut celui de te laisser toujours le choix

La vie t’a quittée, la maladie également
Il nous reste au fond des yeux ton regard aimant
Ta force, ton courage de lutter et ce fauteuil vide gênant….
Il nous faut vivre en ton absence maintenant.

Nous t’espérons au pays sans douleurs
Nous t’espérons aux pays des couleurs
Nous t’espérons auprès du Créateur
Et nous te gardons vivante dans nos cœurs
Yo-cox

20 commentaires:

Bruno a dit…

Je viens de chez Ossiane , et votre texte m'a touché , je tenais à vous le dire

yo-cox a dit…

-> Bruno: Merci. Quelques fois la vie est triste! Yo-cox

Kaïkan a dit…

Je viens aussi de chez Ossiane ... Oui, parfois la vie est triste et cruelle et révoltante et incompréhensible le départ de ceux qui' on aime ... Et pourtant, accompagner l' âme du défunt de nos souvenirs, de ce qui le faisait être lui-même ... Aider l' ange à tourner à l' envers les pages de la biographie, avec amour, avec légèreté ... Pour mieus laisser s' envoler vers sa nouvelle patrie l' âme en voyage d' au-delà ... Je connais cette douleur, yo-cox, juste te dire que mes pensées sont avec vous tous ...

temporel a dit…

"...Et si la mort me programme sur son grand ordinateur
De ne pas en faire un drame de ne pas en avoir peur
Pense à moi comme je t'aime et tu me délivreras
Tu briseras l'anathème qui me tient loin de tes bras
Pense à moi comme je t'aime rien ne nous séparera
Même pas les chrysanthèmes tu verras on se retrouvera..."

http://fr.lyrics-copy.com/francis-lalanne/on-se-retrouvera.htm

Michel a dit…

Très bel hommage qui vient du coeur et qui est chargé d'émotion.

Cette personne est encore vivante en toi.

Je t'embrasse.

yo-cox a dit…

-> Kaïkan: Je pense que chaque chemin de vie est différent, et chque chemin vers la mort également. Nous avons tenté d'étre des petites bougies sur ce sentier obscure et inconu, pour Mme M et sa famille! Je pense que le contre-coup est là. Merci de ce beau message. A bientôt Yo-cox

-> Temporel: Bien sur c'est toi qui m'apporte Lalanne! Un peu de musique me ferai sans doute du bien,.... plus tard. Pour l'instant vos messages et du silence. Merci, je garde! Yo-cox

yo-cox a dit…

-> Michel: "Chargée d'émotions" decrit assez bien l'état dans lequel je suis! Il faudra que tout s'épuise pour laisser le souvenir redevenir beau! Merci Michel. Bises Yo-cox

Ossiane a dit…

J'espère que ça va un peu mieux ce soir, yo-cox. On pense à toi. Ton texte a touché les gens, tu sais. Bonne nuit. Je t'embrasse.

G-rôm a dit…

Bel hommage, bien émouvant, surtout en écoutant "Terre d'oru" par I muvrini & Sting pendant sa lecture ...

Courage !

G-rôm, qui t'envoie le bonjour d'une Alsace qui s'est parée de ses atours d'automne, encore et toujours plus belle ! ;)

twist-again a dit…

Yo-Cox, voici le texte que j'ai écrit quand papa nous a quitté:
Mon père.

Décembre 97, les enfants sont à l'école. 26 jours que nous attendons, 25 nuits que maman passent là dans ce fauteuil. Nous avons perdu le combat alors nous attendons. Etrange sensation que d'attendre la mort de quelqu'un qu'on aime. Ce matin là nous resterons près de Lui et nous attendrons encore. Il est très agité, Il marmonne, Il a arraché son masque à oxygène, alors ma soeur caresse Ses mains , je Lui parle, maman Le rassure, nous L'embrassons, tout ira bien, nous sommes prêtes pour continuer sans Lui. Il s'apaise, Il regarde vers la fenêtre, Il a arrêté de respirer. Putain qu'il fait froid.

Celtik dans le Beaujolais a dit…

le départ est parfois une délivrance surtout quand il y a de la souffrance !
tu fais un boulot remarquable (ma fille aînée est infirmière) et donner de soi aux autres est quelque chose de très humain.
les jours vont passer, tu vas reprendre ton bâton de pèlerin et continuer à accompagner la route de certains . . .

yo-cox a dit…

->Ossiane: Je pense que pour redémarer après un décés, rien ne vaux le sommeil et le silence! Le travail de deuil a été long, famille, résidants et professionnels ont fait ce chemin ensemble, ce qui nous a soudé et porté. Le départ est un passage à vide, quasiment obligé. Je vais mieux, rassure toi. Il étais important pour moi de mettre en mot ce vécu, de partager. Merci de ton soutien et ta présence, Ossiane. J'espère pouvoir découvrir ton nouvel envol très bientôt. Je t'embrasse: Yo-cox


-> G-Rôm: Merci pour cette image d'Alsace qui me parviens grace à tes mots! La magie du partage par blog est vraiment belle: je te retrouve identique et différent, léger et grave tour à tour. Sache que ta présence ici est toujours un plaisir! Merci G-Rôm! Bises à toi Yo-cox

->Twist-Again: Merci pour ces mots que tu nous offre ici! Ces moments-là sont si dificiles,les mettre en mot fait du bien, permet de dépasser, permet de se progetter vers demain ...Ces personnes qui nous ont quitté sont vivantes en nous, comme le dit si bien Michel. Je t'embrasse fort Yo-cox

-> Celtik: Dès lundi il faudra reprendre le bâton de pèlerin et continuer à accompagner la route de personnes qui vivent dans cette maison, mais aussi celle de mes collègues! Ce weeck-end de silence m'aura permis un break, un temps de pause avant de repartir. Merci de ta présence réconfortante. Bises à toi Yo-cox

annick a dit…

je suis très émue..
cela me rentre Là...

je t'embrasse fort...
Annick

Myblogforyou a dit…

Un texte émouvant par la sincérité des mots qu'il comporte.
Repasse voir un p'tit coup les tournesols si ça te fait du bien ;-)

yo-cox a dit…

->Annick: je me doute que tu sois touchée. C'est vrai que c'est très perso comme message, mais écrire fais du bien , partager également. Mais ça tu le sais bien. ...Je t'embrasse Yo-cox


-> Myblogforyou: Tes tournesols sont des vrais trésors : c'est vrai qu'ils font du bien! J'retournerai les admirer plusieurs fois, c'est sur! Merci . Yo-cox

G-rôm a dit…

J'en dirais autant de toi ! ;)
Heureux de voir que ça va mieux !
Et cette fois-ci, c'est un bonsoir frigorifié de Lorraine que je t'envois ! :P

yo-cox a dit…

G-Rôm: Une p'tite mirabelle pour te réchauffer? ... Je suis heureuse de constater que tu est rélié au monde du net! Grande nouvelle! Je vais mieux, et "Virgule" est rentré ! Le coup de bouz est passé et la vie reprend ses droit! J'ai repris ( comme dit Celtik) mon baton de pélerin ( et non de berger!)et tourne la roue de la vie comme beau manège en bois! Bises à toi! Yo-cox

jaybigi a dit…

je ne pouvais pas t'écrire sur ton blog ça indiquait une erreur, voilà ce que je voulais t'écrire : C'est
vrai que même en temps que personnel soignant, la perte d'un
être attachant est toujours une étape difficile à vivre, on
croit souvent qu'il n'en est rien, que le personnel a une
carapace bien épaisse si épaisse que même la mort devient un
acte médical comme un autre. Par ton texte si touchant
aujourd'hui tu nous démontres que ce sont des idées
totalement fausses. Bon courage à vous tous.

Miss Patata a dit…

Mes sympathies...

marie.l a dit…

émue, tout simplement !